Barcelone en voie de devenir la capitale mondiale des droits numériques

Le jeudi 19 juillet 2018, au siège du Barreau de Barcelone, un séminaire a été organisé afin de consolider les bases sur lesquelles devra être rédigée la Charte des droits des citoyens à l’ère numérique, dirigé par Mª Eugenia Gay et le membre du conseil de direction chargé de la Commission de transformation numérique et président d’ENATIC, Rodolfo Tesone.

La conviction que le progrès technique est imparable, qu’il permet de nombreuses améliorations pour la société, mais qu’il souligne également l’existence de risques pour les droits des personnes, aussi essentiels que le droit à la vie privée ou le droit à l’honneur, oblige à repenser une nouvelle réglementation qui envisage l’irruption technologique et place la citoyenneté et le respect de leurs droits au centre de l’attention.

Nous devons donc travailler de façon transversale et avec vocation d’internationalisation, en collaborant avec différents secteurs de la société et par le biais d’un processus participatif.

(+)Barcelone en voie de devenir la capitale mondiale des droits numériques

Le Barreau de Barcelone crée la Commission de transformation numérique pour faire face aux défis que la révolution numérique actuelle pose dans le domaine juridique

Le Barreau de Barcelone (ICAB) a présenté ce matin la nouvelle commission de la Transformation Numérique, sous la direction de Mª Eugènia Gay, Bâtonnière du Barreau, et sous la direction du membre du conseil de direction et expert en TIC, Rodolfo Tesone.

La Commission de la Transformation Numérique a été créée dans le but de préparer les professionnels du droit pour faire face aux nouveaux besoins posés par la révolution numérique, notamment dans le domaine juridique, avec des garanties.

Le Barreau veut être le moteur de ce changement, car il s’agit d’une institution au service des avocats de Barcelone et de la société. En ce sens, Mª Eugenia Gay a souligné, lors d’une conférence de presse, qu’il serait nécessaire « d’aborder la formation numérique des avocats de l’ICAB en sensibilisant l’opinion à l’importance de la question et en assurant une formation au niveau juridique et de compétences numériques ».

(+)Le Barreau de Barcelone crée la Commission de transformation numérique pour faire face aux défis que la révolution numérique actuelle pose dans le domaine juridique